FANDOM


Cet article présente le guide des épisodes de la quatrième saison de la série télévisée La Quatrième Dimension.

Épisode 1 : À son imageModifier

  • Titre original : In His Image
  • Numéro : 103 (4-01)
  • Scénariste : Charles Beaumont
  • Réalisateur : Perry Lafferty
  • Diffusion :
  • Distribution :
  • Résumé : Alan Talbot est un homme en apparence normale. Un jour, il entend des bruits bizarres et pousse une vieille dame sous les rails d'un métro. Il est ensuite pris de nouveau de pulsions meurtrières, et demande à sa fiancée, Jessica, de l'éviter pendant un moment. Tous les deux décident malgré tout d'aller rendre visite à la tante d'Alan, mais à leur grande surprise, la ville a changé du tout au tout en à peine une semaine, et personne n'a jamais entendu parler de la famille Talbot ! Angoissé, il cherche dans l'annuaire téléphonique le nom d'un certain Walter Ryder Jr. capable de l'aider et dont le nom lui rappelle vaguement quelque chose...
  • Note : Cet épisode commence la quatrième saison, et celui-ci et les dix-sept qui suivent durent cinquante minutes et ne sont pas doublés en français.

Épisode 2 : Une tombe à 55 mètres de fondModifier

  • Titre original : The Thirty-Fathom Grave
  • Numéro : 104 (4-02)
  • Scénariste : Rod Serling
  • Réalisateur : Perry Lafferty
  • Diffusion :
  • Distribution :
  • Résumé : En 1963, un bateau entend d'étranges bruits provenant d'une cale. Le capitaine envoie un plongeur, qui explore une épave d'un sous-marin coulé en 1942. Tout l'équipage se demande comment des bruits peuvent se faire entendre d'un sous-marin coulé depuis 21 ans... Pendant ce temps, le chef matelot est victime d'hallucinations et de cauchemars.

Épisode 3 : La Vallée de l'ombreModifier

  • Titre original : Valley of the Shadow
  • Numéro : 105 (4-03)
  • Scénariste : Charles Beaumont
  • Réalisateur : Perry Lafferty
  • Diffusion :
  • Distribution :
  • Résumé : Philip Redfield, un journaliste, et son chien Rowdy se perdent dans un village appelé Vallée paisible. En voulant en apprendre plus sur ce village, et étant témoin d'étranges phénomènes inexplicables, Philip s'aperçoit qu'il est bientôt prisonnier et qu'il ne peut plus sortir de ce village...

Épisode 4 : Il est vivantModifier

  • Titre original : He's Alive
  • Numéro : 106 (4-04)
  • Scénariste : Rod Serling
  • Réalisateur : Stuart Rosenberg
  • Diffusion :
  • Distribution : Dennis Hopper (Peter Vollmer)
  • Résumé : L'enfance de Peter Vollmer a été bien malheureuse. Fils d'une mère folle et d'un père alcoolique, il a été recueilli par Ernst Ganz, un juif. Beaucoup plus tard, Peter est devenu un néo-nazi et peine à séduire le public. Cependant, un mystérieux inconnu au visage masqué de noir l'aide à réussir. Sous son influence, Peter devient plus fort, plus confiant, et commet des actes de plus en plus abominables, comme abattre un soldat qui était son ami. Ganz est de plus en plus inquiet de la montée en puissance de son protégé...

Épisode 5 : La MuetteModifier

  • Titre original : Mute
  • Numéro : 107 (4-05)
  • Scénariste : Richard Matheson
  • Réalisateur : Stuart Rosenberg
  • Diffusion :
  • Distribution :
  • Résumé : 1953 : À Dusseldorf, en Allemagne, quatre couples parlent d'un projet : élever leurs enfants de manière télépathique.
    1963 : À German Corners, le shérif Wheeler est appelé pour un incendie causé dans la maison du Professeur Nielsen. Celui-ci et sa femme sont morts, mais leur fille Ilse a survécu, bien qu'elle ne sache pas parler mais penser. Wheeler et sa femme qui ont perdu leur fille décident d'adopter provisoirement Ilse. Ils essayent de communiquer avec elle, mais tous leurs efforts sont vains. Une institutrice mystérieuse, puis un des couples de Dusseldorf, se mèlent à leur tour à cette histoire...

Épisode 6 : Le Vaisseau de la mortModifier

  • Titre original : Death Ship
  • Numéro : 108 (4-06)
  • Scénariste : Richard Matheson
  • Réalisateur : Don Medford
  • Diffusion :
  • Distribution :
  • Résumé : En 1997, un vaisseau spatial atterrit sur une planète inconnue. Les trois occupants de l'appareil, Ross, Mason et Carter ont la désagréable surprise de découvrir un vaisseau identique au leur mais endommagé et contenant eux trois, morts. Ross ne croit pas un seul instant à cette découverte, mais Carter parvient curieusement à rentrer chez lui tandis que Mason se réveille dans un jardin et découvre que sa femme et sa fille préparent un pique-nique. Les frontières entre réel et imaginaire, entre la vie et la mort, s'estompent, plongeant le trio dans une angoisse insurmontable...
  • Note : Les trois hommes semblent avoir le même grade environ tandis que dans la version originelle, ils se distinguent par Capitaine, Lieutenant et Mécanicien.

Épisode 7 : Jess-BelleModifier

  • Titre original : Jess-Belle
  • Numéro : 109 (4-07)
  • Scénariste : Earl Hamner, Jr.
  • Réalisateur : Buzz Kulik
  • Diffusion :
  • Distribution :
  • Résumé : Billy-Ben Turner est un jeune homme qui va se marier avec Ellwyn Glover. Mais Jess-Belle, son ancienne fiancée, voyant cela d'un mauvais œil, demande à une sorcière de lui préparer un philtre d'amour pour le reconquérir. Seulement, le philtre a d'étranges conséquences : il fait de Jess-Belle une sorcière et la transforme en chat sauvage la nuit...
  • Note : Cet épisode est le seul à ne pas comporter de narration, mais une chanson à la fin.

Épisode 8 : MiniatureModifier

  • Titre original : Miniature
  • Numéro : 110 (4-08)
  • Scénariste : Charles Beaumont
  • Réalisateur : Walter Grauman
  • Diffusion :
  • Distribution :
  • Résumé : Charley Parkes est un comptable vieux garçon, discret, vivant encore chez sa mère. Un jour, son chef le renvoie pour manque d'enthousiasme professionnel. Désespéré, Charley s'en va visiter un musée, et là, il tombe amoureux d'une poupée vivant dans une maison de poupée victorienne. Mais lui seul voit la fameuse poupée. Son beau-frère Buddy tente de l'aider du mieux qu'il peut en lui trouvant un nouveau travail, et sa sœur Myra lui présente une de ses amies, Harriet. Mais Charley ne veut pas entendre parler de ce job et gâche son rendez-vous. Au final, Charley aperçoit un courtisan ivre s'en prendre à la jeune fille de bois et casse la vitrine, ce qui lui vaut un séjour en hôpital psychiatrique. Mais il reste obsédé par la poupée...
  • Note : Les scènes de la maison de poupées ont été tournées en couleur. Il est possible de regarder l'épisode en noir et blanc intégralement, ou bien de regarder la version avec les scènes colorisées. Il s'agit d'une des premières expérimentations de la couleur à la télévision.

Épisode 9 : Le Journal du DiableModifier

  • Titre original : Printer's Devil
  • Numéro : 111 (4-09)
  • Scénariste : Charles Beaumont
  • Réalisateur : Ralph Senensky
  • Diffusion :
  • Distribution :
  • Résumé : Douglas Winter dirige un journal, qui est sur le point de faire faillite. Alors qu'il veut se noyer dans la rivière, il est interpellé par un certain monsieur Smith qui lui propose son aide pour sauver le journal. Linotypiste et chroniqueur, Smith parvient à lui tout seul à redresser l'entreprise, en livrant des informations en un temps record. Winter finit par s'apercevoir que Smith peut même prédire l'avenir : il parvient à anticiper chaque nouvelle avant qu'elle n'ait lieu. Winter est bientôt accusé d'avoir mis le feu à l'entreprise fabriquant les journaux concurrents, tandis que sa secrétaire (et fiancée) Jackie, le trouve de plus en plus bizarre...

Épisode 10 : Le Bon Vieux TempsModifier

  • Titre original : No Time Like the Past
  • Numéro : 112 (4-10)
  • Scénariste : Rod Serling
  • Réalisateur : Justus Addiss
  • Diffusion :
  • Distribution :
  • Résumé : Paul Driscoll, un scientifique, a inventé une machine à remonter le temps. Il l'utilise afin de changer certains des éléments néfastes de l'Histoire. Après avoir échoué dans ses tentatives en essayant d'éviter Hiroshima, de tuer Adolf Hitler ou d'empêcher le RMS Lusitania de se faire torpiller par un sous-marin allemand durant la Première Guerre mondiale, il décide de vivre dans un calme village de 1881 car il ne supporte plus son époque. Là, il jure de ne plus jamais intervenir pour modifier l'Histoire. Mais la tentation frappe deux fois à sa porte : il se rend compte que le président James Garfield va être assassiné le lendemain de son arrivée, et que l'école où travaille une ravissante institutrice va être détruite par un incendie...

Épisode 11 : Le ParallèleModifier

  • Titre original : The Parallel
  • Numéro : 113 (4-11)
  • Scénariste : Rod Serling
  • Réalisateur : Alan Crosland Jr.
  • Diffusion :
  • Distribution :
  • Résumé : Robert Gaines est astronaute. Un jour, au cours d'une mission spatiale, sa capsule disparaît quelques instants avant de reparaître peu après. Gaines croit qu'il ne s'est rien passé mais certains détails historiques attirent sa curiosité car ils diffèrent de ceux qu'il connait. De plus, sa maison comporte maintenant une clôture blanche et il est passé de major à colonel. Personne n'a jamais entendu parler de John Fitzgerald Kennedy qui est selon Gaines, le président des États-Unis. Même sa femme et sa fille pensent qu'il a changé... Une terrifiante vérité va fait jour...

Épisode 12 : Un rêve de génieModifier

  • Titre original : I Dream of Genie
  • Numéro : 114 (4-12)
  • Scénariste : John Furia, Jr.
  • Réalisateur : Robert Gist
  • Diffusion :
  • Distribution :
  • Résumé : George P. Hanley travaille dans une banque. Ses rêves sont timorés et ses ambitions sont inexistantes. De ce fait, il est souvent le souffre-douleur d'un certain Roger, l'un de ses collègues et il aime Ann Alexandra, une secrétaire (la seule fille du bureau) qui ne lui témoigne que de l'indifférence. Seul son chien Attila lui est d'un certain réconfort. Un jour, un marchand d'objets d'art vend une lampe à génie à George et le génie (un être fortement sympathique) lui explique qu'il ne pourra réaliser qu'un seul de ses vœux à cause des restrictions budgétaires. Il lui demande de réfléchir et de le rappeler quand il se sera décidé. George imagine alors trois vœux différents : un dans lequel il est le mari d'Ann, devenue une célèbre actrice de cinéma, un dans lequel il est l'homme le plus riche du monde, et un troisième dans lequel il est président des États-Unis. Quel voeu Hanley choisira-t-il ?
  • Note : Patricia Barry, l'actrice qui joue Ann, sort dans le premier voeu avec un personnage appelé Roger et est l'amour d'un personnage appelé George. Dans la saison 1, le personnage de cette actrice s'appelait Leila, sortait avec un personnage appelé Roger, joué par un acteur nommé George !

Épisode 13 : La Nouvelle ExpositionModifier

  • Titre original : The New Exhibit
  • Numéro : 115 (4-13)
  • Scénariste : Charles Beaumont / Jerry Sohl
  • Réalisateur : John Brahm
  • Diffusion :
  • Distribution :
  • Résumé : Martin Lombard Senescu est le gardien du musée de cire Ferguson, et s'occupe des statues des cinq plus grands meurtriers de l'histoire. Un jour, son patron, monsieur Ferguson, l'informe que le musée va être remplacé par un supermarché. Dépité, Martin demande à son patron s'il peut garder les statues dont il s'occupe chez lui. Ce dernier accepte, mais Emma, l'épouse de Martin, voit d'un mauvais œil cette intrusion et demande conseil à son frère Dave qui lui conseille de couper la climatisation du garage où Martin a installé les statues. Emma s'exécute, mais alors qu'elle est sur le point de réussir, elle est poignardée par Jack l'éventreur...

Épisode 14 : Je me souviens de CliffordvilleModifier

  • Titre original : Of Late I Think of Cliffordville
  • Numéro : 116 (4-14)
  • Scénariste : Malcolm Jameson / Rod Serling
  • Réalisateur : David Lowell Rich
  • Diffusion :
  • Distribution :
  • Résumé : William J. Feathersmith, homme d'affaires sans cœur, réussit à écraser son concurrent, Diederich de manière violente. Il termine sa journée en discutant avec Hécate, un balayeur qui lui confie être originaire comme lui d'une ville appelée Cliffordville. Feathersmith fait part de son désir d'y retourner, car, maintenant qu'il a atteint le sommet de la réussite, il s'ennuie et est nostalgique de ses débuts de self-made-man. Il rencontre alors miss Devlin (le diable) qui lui propose de revivre son passé. Feathersmith accepte aux conditions suivantes: il veut partir tout de suite, dans la peau d'un jeune homme de trente ans, et souhaite retrouver la ville telle qu'elle était à ses débuts, tout en se souvenant de ce qui s'est passé ces cinquante dernières années. Devlin ne voit aucune objection à cela, mais comme il ne peut payer avec son âme (il a été si abject que le diable dispose déjà de son âme !), Feathersmith est obligé de payer avec toute la fortune qu'il a accumulé (moins 1400 $ que lui laisse Devlin). De retour dans le passé, Feathersmith tente de conclure une affaire, comme au bon vieux temps. Mais il apprendra trop tard que passer un marché avec le Diable est rarement une bonne idée...

Épisode 15 : Le Monde incroyable de Horace FordModifier

  • Titre original : The Incredible World of Horace Ford
  • Numéro : 117 (4-15)
  • Scénariste : Reginald Rose
  • Réalisateur : Abner Biberman
  • Diffusion :
  • Distribution :
  • Résumé : Horace Ford est un fabricant de jouets qui approche de sa trente-huitième année. Il est nostalgique de son enfance, et a le comportement d'un enfant criard et capricieux, qui indispose son entourage. Il décide (pendant que sa mère, sa femme, et ses collègues de bureau lui préparent une surprise d'anniversaire) de se rendre dans son quartier natal. Plusieurs fois, il revisite les rues de son enfance, et plusieurs fois, il est victime des mêmes événements. Le plus inquiétant est qu'il rencontre des amis d'enfance qui eux sont restés des enfants ! Ford commence à craquer sous la pression de cet événement qui le dépasse...

Épisode 16 : Jeudi, nous rentrons à la maisonModifier

  • Titre original : On Thursday We Leave for Home
  • Numéro : 118 (4-16)
  • Scénariste : Rod Serling
  • Réalisateur : Buzz Kulik
  • Diffusion :
  • Distribution :
  • Résumé : William Benteen dirige avec justice et courage depuis trente ans une colonie sur une planète hostile. La plupart des habitants de cette colonie, excepté lui, n'ont jamais vu la Terre ou ne s'en souviennent plus. La chaleur est étouffante, et tout le monde en a assez de cette planète sordide. Un jour, un vaisseau terrien débarque sur la colonie : leur mission est terminée. Le commandant du vaisseau informe les survivants qu'ils vont pouvoir retourner sur Terre. Tous hurlent de joie, mais Benteen, mégalomane, est furieux de ne plus diriger ses compagnons, et il ne peut supporter de les quitter une fois qu'ils seront de retour, pensant que sans lui, ils ne pourront faire face à la vie. Il se rebelle contre le commandant...

Épisode 17 : Traversée à bord du Lady AnneModifier

  • Titre original : Passage on the Lady Anne
  • Numéro : 119 (4-17)
  • Scénariste : Charles Beaumont
  • Réalisateur : Lamont Johnson
  • Diffusion :
  • Distribution :
  • Résumé : Eileen et Allan Ransome sont un couple au bord de la séparation. Dans une agence de voyage, ils décident d'effectuer une croisière à bord d'un bateau, le luxueux mais très lent Lady Anne pour se réconcilier. Plusieurs passagers tentent de les dissuader de monter à bord, disant que ce bateau "n'est pas pour eux". Les Ransome restent tout de même et se rendent compte qu'à part eux, aucun passager n'a en dessous de 75 ans ! Lorsqu'Eileen disparaît mystérieusement, Allan tente le tout pour le tout afin de la retrouver, alors que peu à peu, le secret des passagers se dévoile...

Épisode 18 : Le ChantreModifier

  • Titre original : The Bard
  • Numéro : 120 (4-18)
  • Scénariste : Rod Serling
  • Réalisateur : David Butler
  • Diffusion :
  • Distribution :
  • Résumé : Julius Moomer est un ancien conducteur de tramways qui exerce désormais le métier de scénariste. Il est cependant déplorable écrivain. Son patron lui offre une dernière chance : écrire le pilote d'une nouvelle série télévisée traitant de magie noire. Ayant acheté un livre de magie noire pour se documenter. il invoque accidentellement William Shakespeare. Le grand dramaturge anglais accepte d'aider Julius en écrivant ses scripts à sa place, mais celui-ci se montre peu reconnaissant et orgueilleux. D'autant que les nouvelles créations de son illustre nègre font l'objet "d'adaptations" de la part des producteurs pas vraiment heureuses...


Modèle:Palette The Twilight Zone

Modèle:Portail

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .